Tout proche de Toulon, à cheval sur les communes d'Ollioules et de la Seyne sur mer, la propriété des Olivades, autrefois ceinture verte de l'agglomération toulonnaise, se retrouve aujourd'hui encerclée par une zone d'activité commerciale.

Même si elle est presque engloutie par les monstres des grandes surfaces, des parking et des grands garages qui ont remplacé les anciennes cultures, ce petit espace n'en demeure pas moins le bonheur de très nombreuses personnes qui y sont attachées pour ce qu'elles y trouvent ou ce à quoi ces terres font encore référence.

Le Jardin représente une dizaine d'hectares, divisé en 3 parties :

  1. Le domaine avec la bâtisse, qui comprend 4 hectares en vergers diversifiés et 2 hectares de plein champs
  2. Chez "Letien" à la sortie d'Ollioules avec 2 hectares de terre non gélive de plein champs
  3. La Monette, ancienne exploitation horticole d'Alain Vuillon qui abrite 1,5 hectare de cultures sous serres.

Localisée sur les plaines alluvionnaires, le terroir des Olivades est une terre de type argilo-calcaire, parfois dure à travailler mais qui a la particularité de donner aux produits un goût "fort en bouche", par opposition aux sols limoneux.

Ces terres sont cultivées depuis plusieurs générations et enrichies de tout le respect du travail depuis plus de 200 ans.

C'est un patrimoine terrien et végétal, mis en valeur et entretenu par tant de sueurs depuis plusieurs générations.